mastroquet


mastroquet

mastroquet [ mastrɔkɛ ] n. m.
• 1849; o. i., p.-ê. du flam. meister « patron »
Fam. Vieilli
1Marchand de vin au détail, tenancier d'un débit de boissons. cafetier.
2(1862) Café, débit de boissons. troquet.

mastroquet nom masculin (peut-être flamand meesterke, petit patron) Populaire et vieux Débit de boissons. (Abréviation courante : troquet.) Marchand de vin au détail.

⇒MASTROQUET, subst. masc.
Pop., vieilli
A. — Marchand de vin au détail; personne tenant un débit de boissons. Synon. bistrot (fam.), bougnat (pop.), cabaretier, cafetier. Pendant que les déménageurs étaient allés boire chez le mastroquet du coin, l'armoire à glace de mademoiselle Zoé reflétait la file des passants (A. FRANCE, Riquet, 1904, p.83). Le patron (...) n'a rien voulu accepter ni pour sa chambre ni pour son eau, j'espère montrer qu'un mastroquet d'Andalousie peut être hospitalier et désintéressé (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1933, p.90).
B.P. méton. Débit de vin ou de boissons. Synon. bistroquet (fam.), bistrot (fam.), caboulot (pop.), troquet, p. abrév., (pop.). Et ils lui conseillaient d'imiter la grosse Eulalie, d'apporter ses fers et de repasser les oreilles de Coupeau sur le zinc des mastroquets (ZOLA, Assommoir, 1877, p.705). On fait la popote ici: une soupe, ou bien des oeufs, du fromage, c'est vite fait; on aime mieux ça que les mastroquets, n'est-ce-pas, Loulou? (MARTIN DU G., Thib., Consult., 1928, p.1112):
♦ Mais il croyait l'avoir vu, en 1894, entrer «saoul comme un cochon» dans un mastroquet de la rue Saint-Jacques: cette rencontre l'avait ancré dans le mépris des écrivains professionnels...
SARTRE, Mots, 1964, p.129.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1849 «marchand de vin au détail, tenancier d'un débit de boissons» (ESN.); 2. 1862 «café, débit de boissons» (HUGO, Misér., t.1, p.796). Orig. incertaine. Un rapprochement avec mastoc (proposé par FEW t.16, p.542a, note 3) paraît impossible. On a aussi proposé un néerl. meesterke «petit patron» (G. ESNAULT ds Fr. mod. t.19, 1951, p.305, après Delesalle en 1896), ou un flam. meisterke, qui serait l'appellation usuelle d'un tenancier d'auberge (CELLARD-REY). Fréq. abs. littér.:37.

mastroquet [mastʀɔkɛ] n. m.
ÉTYM. 1849; p.-ê. du flamand meister « patron » ou (P. Guiraud) d'une forme méridionale de maître, lat. magister; cf. rouchi mastricot.
1 Marchand de vin au détail, tenancier d'un débit de boissons. Cafetier, bistro, bistroquet. || Le mastroquet du coin.
2 (1862). Café, débit de boissons. Par abrév. Troquet.
1 (…) des bordées fameuses, une revue générale de tous les mastroquets du quartier, la soûlerie du matin cuvée à midi et repincée le soir, les tournées de casse-poitrine se succédant, se perdant dans la nuit (…)
Zola, l'Assommoir, t. II, VIII, p. 33.
2 Si j' trouve encore un mastroquet
D'ouvert, je m' paye eun' petit' fille1.
A. Bruant, Dans la rue, p. 132.
1. Petite bouteille de vin. → Fillette.
3 Ils causèrent beaucoup et longtemps, et le pseudo-garçon de recettes, heureux de trouver une femme qui semblait prête à l'aimer sans savoir qu'il était riche, l'emmena dîner chez un mastroquet de la rue Lepic.
Goron, l'Amour à Paris, t. II, p. 693-694.
DÉR. Troquet.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MASTROQUET — n. m. Marchand de vin. Le mastroquet du coin. Aller chez le mastroquet. Il est populaire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • mastroquet — (entrée créée par le supplément) (ma stro kè) s. m. Dans le langage populaire de Paris, marchand de vin. ÉTYMOLOGIE    Mastroquet vient du mot mi stroc ou ma stroc, qui, dans la langue [l argot] dont Nicolas Racot de Grandval nous a laissé le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mastroquet — n.m. Marchand de vin …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • mastroquet — n. mastrokè, ta, e (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • troquet — [ trɔkɛ ] n. m. • 1873; abrév. de mastroquet ♦ Fam. 1 ♦ Vx Tenancier de café, mastroquet. « il va chez le troquet plus souvent que d habitude » (France). 2 ♦ Mod. Café. ⇒ bistrot. Aller prendre un pot au troquet du coin. ● troquet nom masculin… …   Encyclopédie Universelle

  • Liste Des Anciens Métiers — Listes des anciens métiers Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Agnelier Albergeur, Aubergiste Allumeur de réverbères Amar …   Wikipédia en Français

  • Liste des anciens metiers — Liste des anciens métiers Listes des anciens métiers Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Agnelier Albergeur, Aubergiste Allumeur de réverbères Amar …   Wikipédia en Français

  • Liste des anciens métiers — Listes des anciens métiers Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Agnelier Albergeur, Aubergiste Allumeur de réverbères Ama …   Wikipédia en Français

  • CAFÉ — Outre son utilisation en pharmacologie, le café est depuis longtemps consommé comme boisson. Au Moyen Âge, les Arabes pourvoyaient l’Europe en cafés yéménites ou éthiopiens. Au XVIIe siècle, les Hollandais l’acclimatent à Java. Les Antilles le… …   Encyclopédie Universelle

  • barboter — [ barbɔte ] v. <conjug. : 1> • fin XIIe « marmotter »; p. ê. de bourbe I ♦ V. intr. 1 ♦ S agiter, remuer dans l eau, la boue. Les canards barbotent dans la mare. Barboter dans son bain. Marcher dans une eau bourbeuse. ⇒ patauger. 2 ♦ Chim.… …   Encyclopédie Universelle